Jaipur est la capitale indienne du Rajasthan, ville de maharaja toute de rose vêtue. Le restaurant, dans ses couleurs et sa décoration, y fait largement référence! Tenu par deux frères depuis maintenant 17ans, l’établissement est une véritable institution dans le quartier. Impossible de ne pas s’y arrêter pour découvrir la cuisine indienne par excellence et déguster de délicieux plats relevés d’épices en tous genres.

Mon amie et moi nous installons à une table dans le fond de la pièce principale, au milieu de coussins tout moelleux. On s’y sent bien! Le restaurant présente également deux pièces plus petites, pour une capacité d’accueil totale de 130 personnes environ. D’ailleurs, l’endroit est privatisable, totalement ou en partie.

La carte est traditionnelle et présente un large choix végétarien. Ici, tout est maison, et ça se sent! C’est un bon choix pour les nombreuses entreprises du secteur: les différents menus express pour le midi permettent de manger copieusement et rapidement. Le soir, on prend plus notre temps et on en profite pour découvrir les différents plats de la carte.

Nous commençons par un nan nature (1,90€) et un nan fromage (3,50€), pour nous mettre en appétit. Les petites sauces qui accompagnent toujours ces pains plats traditionnels sont particulièrement pleines de saveurs: la sauce sucrée, ma préférée, se mangerait presque à la petite cuillère, celle à la menthe est particulièrement douce et la dernière, (très) épicée. On en a pour tous les goûts!

Nous enchainons avec les plats. Ce sera poulet butter (12,5€) pour moi, poulet Jaipur (13€) pour mon amie: des spécialités de la maison dans les deux cas. Le poulet butter convient bien à ceux qui n’apprécient pas trop les épices. Ce plat est en effet vraiment doux, juste finement relevé de curry. Je l’accompagne volontiers de riz au safran (3€).

 

Le poulet Jaipur quant à lui est assez relevé, bien que la carte indique le contraire, comme souvent en général. Les légumes sont parfaitement grillés, la viande macérée et cuite au charbon avec des aromates est tendre et savoureuse.

En dessert, comment résister au traditionnel lassi, boisson phare de la cuisine indienne? Ce smoothie à base de yaourt et de lait est parfait en fin de repas pour apaiser les bouches enflammées! Nature, à la menthe, a la mangue, le choix est difficile. Nous nous décidons finalement pour un lassi à la banane (4,60€). Nous craquons aussi pour un gulab jamun, de petits beignets tout chaud de poudre de lait baignés dans un sirop de safran. Il s’agit d’un dessert traditionnel indien, particulièrement sucré qui conviendra bien aux plus gourmands.

 

Mais, me direz-vous, où peut-on déguster cette cuisine indienne traditionnelle ?

 

Laisser un commentaire