Ce que j’aime avec le 18ème arrondissement de Paris, c’est son atmosphère et son ambiance hétéroclites, en perpétuelle réinvention. Ici, des gens de tous horizons se croisent, les adresses bobo et celles plus populaires se mélangent. M’y baladant lundi soir, à deux pas de la station Jules Joffrin, un petit bistrot américain me fait de l’œil: Harper’s.

  

Le monde afflue déjà sur sa terrasse et, passant une tête à l’intérieur, je tombe sous le charme de ses murs en pierres apparentes, de son parquet en bois brut, de ses tabourets old fashion. Ici, un vélo accroché au mur, là, un bar à céréales (avis aux amateurs!). D’ailleurs, le bar à céréales se métamorphose en bar à cocktails dès le jeudi soir. On n’oubliera pas d’y retourner! L’endroit est définitivement branché, mais sans chichi et bon enfant. Les nombreux habitués ne s’y trompent pas! D’ailleurs on est accueilli comme des rois par le serveur qui, tout seul, s’attèle à satisfaire les nombreux clients.

Et en plus des clients en salle, les services de livraison de Deliveroo et Uber Eats se relaient non-stop! Une bonne option à garder en tête, si jamais on a la flemme de sortir de chez soi!

Mon ami et moi, assoiffés par les fortes chaleurs de ces derniers jours, nous empressons de boire de bons jus de fruits! Pour mon ami, ce sera un grand jus d’ananas (4,5€), pour moi un jus détox concombre céleri (6€). Le jus détox est particulièrement rafraichissant et plein de saveurs!

Nous partageons ensuite une petite entrée bien tentante: le BC muffin (9€). Il s’agit en fait d’un camembert pané et tout coulant, aux fines herbes, oignons frits et bacon caramélisé croustillant, sur un pain muffin tout moelleux. Franchement, un vrai régal! On en viendrait même à regretter de l’avoir partagé!

En plat, j’opte pour le traditionnel Cheese Burger (13€), le plat emblématique de la maison. Je n’en attendais pas moins d’un bistrot américain! Le steak haché du boucher est parfaitement cuit, le cheddar est bien fondant, les oignons caramélisés relèvent les saveurs, des tomates et de la salade complètent ce plat gourmet. Délicieux mais impossible de le manger avec les doigts!

Mon ami se décide pour un tartare de bœuf (14€), très parfumé, agrémenté de graines séchées, copeaux de parmesan et de pesto. Frais et rassasiant! En accompagnement, nous choisissons tous les deux des frites (4€). Ni trop grasses ni trop salées, les frites sont faites maison et ça se sent!

 

Nous n’avons plus très faim après ces menus bien copieux, mais je craque pour un tiramisu Oréo et Nutella (8€). Les morceaux de biscuits sont moelleux, la mascarpone crémeuse à souhait. Le Nutella est juste un peu trop proéminent à mon goût, mais l’ensemble demeure succulent!

Mention spéciale pour la qualité et la fraîcheur des plats. Ici, tout est maison! D’ailleurs, ici pas question de congélateur. Tous les ingrédients sont reçus le matin même du boucher, du poissonnier, du maraîcher. Alors on ne râle pas contre les ruptures de certains plats, c’est le jeu quand tout est extra-frais!

A noter également, le brunch du dimanche, qui a l’air pas mal du tout. Un chef vient spécialement cuisiner les œufs, et notamment les fameux œufs bénédicte (13,5€). A tomber, paraît-il…!

 

Comment se rendre chez Harper’s, bistrot américain?

 

Laisser un commentaire

  1. Morgane

    Votre article met l’eau à la bouche. Des tarifs raisonnables, des plats exclusivement maison, que vouloir de plus !

  2. François

    Un restaurant au décor atypique et qui livre qui plus est.

  3. Jeanne

    Article très intéressant et instructif, merci de nous faire découvrir un lieu si atypique en plein coeur de Paris. À noter pour les prochaines sorties entre amis.

  4. Romain

    Je viens de voir qu’il existe aussi une brasserie Harper dans le 17e à tester et à comparer

  5. natpiment

    Chic, une bonne adresse parisienne à un prix très raisonnable ! Je retiens pour un futur week-end dans la capitale !