1. Gourmande, présente-toi en quelques lignes.

Je m’appelle Gaëlle, j’ai 30 ans et je vis à Toulouse depuis 2 ans.
Originaire de la Guadeloupe, je vis en métropole depuis une dizaine d’années.

Véritable gourmande, j’aime déguster de bons plat mais aussi cuisiner. Je suis aussi un fin gourmet car il est important pour moi que les mets soient de qualité, aient du goût et que toutes les saveurs explosent en bouche comme un grand feu d’artifice. C’est la magie de la cuisine. J’aime aussi partager mes recettes sur mon blog.

  1. A quoi es-tu attentive quand tu vas au restaurant ?

La qualité de l’accueil au restaurant est primordiale. On dit que la première impression sur une personne se fait en quelques secondes et je pense qu’il en est de même pour un établissement. Si l’accueil est chaleureux et soigné, on est dans de bonnes dispositions pour passer un bon moment.

Le cadre et l’ambiance et bien sûr la qualité des plats sont aussi importants.

  1. Raconte-nous ta plus belle expérience au restaurant

C’était au restaurant Les suggestions d’Alen Coliné qui se situe à Baie-Mahault en Guadeloupe. C’est une amie qui m’avait proposée de découvrir ce restaurant.

On a passé un super moment. Le cadre est vraiment sympathique avec une vue sur la mer. L’accueil est top : on a eu droit à une démonstration puis un cours de pliage de serviettes.

Et le must, ce sont les plats qui étaient savoureux, inventifs. J’ai découvert des nouvelles saveurs rien qu’avec des produits locaux de la Guadeloupe.

Ce fut une très belle expérience. Hâte de retourner en Guadeloupe pour y manger.

  1. Quel est le plat qui te laisse le meilleur souvenir au palais ? 

Le Foie Gras “Masse”, poché dans un bouillon façon Umani, huile fumée dégusté au restaurant L’Arrosoir. Un vrai plaisir pour les papilles, j’avais envie d’en demander un autre…

  1. Quel est ton top 3 des meilleurs restaurants de ta ville ? Pourquoi ?

Ça ne sera pas un top 3 des meilleurs restaurants de Toulouse. Je pense ne pas en avoir testé suffisamment pour faire un classement. Mon top sera constitué de trois restaurants que j’ai découvert à travers mes périples en France.

1- L’arrosoir : restaurant bistronomique à Saint-Palais-sur-mer en Charente avec une vue imprenable sur la mer, des mets savoureux avec une cuisine créative.

2- Les suggestions d’Alen Coliné :  restaurant antillais avec une cuisine réalisée avec des produits locaux et une ambiance chaleureuse.

3- L’eau à la bouche: petit restaurant à Charleville-Mézières avec une cuisine traditionnelle des Ardennes. Ce restaurant fut une belle découverte. Ils font aussi de bonnes confitures maison.

  1. Entrée préférée ? Plat préféré ? Dessert Préféré ?

En entrée, le foie gras et aussi  les bananes plantains frits qui peuvent aussi se manger en accompagnement.

En plat préféré, c’est difficile car j’aime beaucoup de plats… mais en bonne antillaise je dirai le colombo de poulet .

En dessert, je dirais le moelleux  au chocolat mais en réalité tous les desserts à base de chocolat #chocolataddict

7.Cuisines-tu souvent ? Partage avec nous ta recette préférée.

Je cuisine tous les jours. En semaine, je préfère préparer des plats simples et rapides et le week-end j’essaie de réaliser des plats plus élaborés.

La recette que j’ai souhaité partager avec vous est celle du rocher coco. C’est une recette assez simple à réaliser.

Rocher coco

Pour une vingtaine de rochers :

2 œufs

80 g de sucre

sucre vanillé

125 g de noix de coco râpée

 

Préparation de la recette :

1) Préchauffez votre four à 200°C (Th.6-7).

2) Séparez les blancs des jaunes d’œufs.

3) Ajoutez le sucre, le sucre vanillé et la noix de coco râpée à vos blancs d’œufs. Mélangez  le tout jusqu’à obtenir une pâte homogène.

4) A l’aide d’une petite cuillère formez des petits tas et disposez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.

5) Enfournez 12 minutes. Sortez du four et laissez refroidir. Pour les plus gourmands, après la cuisson, vous pouvez trempez les rochers dans du chocolat fondu 😉

8. Un conseil, un adage gourmand ?

” Cuisiner suppose une tête légère, un esprit généreux et un cœur large” Paul GUAUGUIN

 

Laisser un commentaire