Quels sont les principaux labels de qualité pour un restaurant ?

Pour les personnes qui sont en quête d’un meilleur restaurant, le « label » est sans aucun doute l’un des critères éliminatoires qu’elles prennent en considération durant leurs recherches. Eh oui, c’est tout à fait normal, parce qu’un restaurant, lorsqu’il est labelisé, rassure davantage les clients, notamment au niveau de la qualité de la cuisine, l’origine des produits utilisés, et ainsi de suite.

Le Maître-restaurateur

Tout d’abord, ce genre de label a vu le jour pour la première fois en 2007 et est décerné par l’Etat aux restaurateurs qui respectent à la lettre tout un panel de critères, en l’occurrence la traçabilité, les qualifications du chef cuisinier, la qualité des produits utilisés, l’hygiène, le cadre, la saisonnalité de ces derniers, la qualité des repas faits maison et beaucoup d’autres encore. A vrai dire, le label Maître-restaurateur concerne spécifiquement les enseignes prônant la cuisine sur place qui ont recours à des produits frais que les producteurs locaux fournissent. Selon le ministère du Commerce et de la Consommation, les restaurants ayant obtenus ce label sont considérés comme étant des établissements d’excellence destinés aux clients les plus pointilleux en termes de qualité. Dans ce cas, il ne s’acquiert pas par du simple hasard, mais plutôt après un audit rigoureux d’un organisme indépendant spécialise en la matière.

Le Fait-Maison

Créé en 2014, le label « fait maison », comme son nom l’indique est surtout destiné aux établissements de restaurations qui mettent à disposition des clients des plats cuisinés sur la place et à base de produits frais ou des produits traditionnels de cuisines comme les produits surgelés, congelés… Donc, pour jouir de ce label, le chef doit faire en sorte que les produits proposés soit transformés et assemblés pour créer des plats au lieu de juste les réchauffer comme certains petits établissements le font. Le restaurateur dispose dans ce cas le droit d’afficher le label fait maison sur la carte dans l’objectif de capter facilement l’attention des prospects.

Le label restaurant et producteur de qualité

Ce label, qui a vu le jour en 2013, doit son apparition à Alain Ducasse et Joël Robuchon du Collège culinaire de France. Il s’agit ici d’un label particulièrement avantageux pour les restaurants qui s’engagent à mettre en valeur et à promouvoir la pratique culinaire artisanal. A vrai dire, il n’y a vraiment pas de critères spécifiques pour obtenir le label restaurant et producteur de qualité. Donc, pour tout type de restaurant, il convient juste de postuler auprès du Collège culinaire de France pour l’obtenir. C’est donc le public qui va prendre le rôle des jurys pour décider si le restaurant mérite d’être labélisé ou pas. Le vote se fait en général en ligne.

Hormis tous ces labels, nous pouvons également citer le label « la Clef Verte » et le label « Bio », pour les restaurants durables ou verts.