La cuisine Nikkei, une fusion food au succès mondial

De par son aspect hybride, c’est-à-dire la fusion entre deux cuisines différentes, la cuisine Nikkei est considérée comme étant l’une des gastronomies les plus riches du monde. Et il est tout à fait normal si cette gastronomie métissée est très appréciée des gens du monde entier.

Cuisine Nikkei : une véritable histoire d’amour entre la cuisine péruvienne et japonaise

Pour ceux qui n’ont encore jamais entendu parler de la fameuse cuisine Nikkei, il s’agit ici d’une spécialité découlant de deux cultures différentes, notamment la culture japonaise et la culture péruvienne. La cuisine Nikkei, une cuisine saine et exotique, trouve ses racines à la fin du XIX où l’immigration japonaise était omniprésente au Pérou. C’était bien évidemment ces Japonais émigrés qui étaient à l’époque surnommés de « Nikkei ». Incarnant à elle seule le concept de fusion food, cette cuisine se distingue des autres spécialités à travers le monde pour son caractère à la fois riche, savoureux, texturé et irrésistible. À vrai dire, en cuisine Nikkei, on retrouve une influence culinaire japonaise dans des recettes péruviennes et des produits péruviens dans des plats traditionnels japonais.

Focus sur les ingrédients phares de la cuisine Nikkei

La véritable particularité de cette merveille gastronomique nippo-péruvienne est bien évidemment la possibilité de mixer des ingrédients pour réaliser un plat très riche gustativement. Du coup, pour cuisiner Nikkei, tout un panel d’ingrédients entre directement en jeux. Du côté Japon, nous pouvons citer la sauce soja, bouillon de poisson, vinaigre de riz, saké, wasabi, dashi… Pour ce qui est des ingrédients d’origine péruvienne, il y a par exemple la noix de coco, huacatay ou menthe noire, mezcal, piment ou ouaji, coriandre, oignon rouge et beaucoup d’autres encore. Du coup, lorsque ces ingrédients se marient, ils peuvent à coup sûr provoquer un véritable orgasme gustatif.

Le secret de la cuisine Nikkei ? Les sauces et les marinades

Lorsqu’on parle de cuisine Nikkei, on entend toujours parler de sauces et de marinades. On peut même dire que certains d’entre elles constituent la base du gout de cette cuisine. Nous pouvons par exemple citer la fameuse sauce nanban pour sublimer les fritures, la marinade accompagne les anticuchos/saumons/poulets…, et ainsi de suite. Il ne faut pas non plus oublier le leche de tigre ou lait de tigre qui se compose de jus de citron vert, de sel, d’herbes et de piment. Au Pérou, le lait de tigre est très utilisé pour faire cuire le ceviche ou les tiraditos.